C'est toujours au vieux sage qu'on fait la grimace

          



Tu parles trop pour eux

Tu les vois si fragile

 

Et en quelques conseils

Tu parles trop pour eux

 

Et Dieu le père les veille

Tu parles trop pour eux

 

Et plus tu les éveilles

Plus Dieu le père t’en veut

 

Et plus tu parles trop

Plus ils en veulent à Dieu

 

Ils sont tellement paumés

Que c’est d’ta faute Bon Dieu !

 

Plus les yeux dans les yeux

Moins ils regardent en l’air

T’as toujours été vieux

Un sage plisse tes paupières

 

 

 

 

Cribas 29.05.2020



Haut de page