Ambitions d'une répétition constante (Quelques mots pour Solita)

              






Il sera facile de trouver des coupables

Demain nos sourcils en pointes

Embrasseront les lèvres fables

Des sorciers gémissant nos plaintes


Nos miroirs seront au repos

Et les guerriers éveillés

Feront de nous un beau suppôt

De l’enfouissement des médiocrités


Bombant le torse

Et le cul en arrière

C’est là que se corse

La fin de la guerre


Mais en attendant, l’amer

Sucre sa folie

Sans savoir qu’en enfer

L’Homme est malpoli


Les coupables brûlent vifs

Pendant que l’opéra de Wagner

Opère tout près des récifs

Les chauves heureuses en hiver


Les hommes et les femmes

Sont ainsi que l’histoire

Asservis par toutes les flammes

De l’être et du pouvoir


Il  nous sera facile de prouver des passables

Afin que notre irascible passage

S’en remette au racisme qui passe à table

Sans le souci « VU » dans la marge


Les coupables brûlent vifs

Les innocents ne sont pas tous des pompiers




Cribas 10.10.2007



Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page