Si soft and soon, day aphte day...

             








Sensation étrangère

Aux boissons des latitudes

L’abîme et la misère

En un mélange aride

Pas une goutte de trop

Savoir faire est un régal

C’est même devenir beau

Qu’attendrir l’idéal

Coloration rancunière

La vie sans alcool

Est un poème sans prière

Une folle inodore.

Mes batteries caves

Mes bêtes suaves

Mes céleris bavent

Bref, bon sang grave !

J’aime boire

Au soleil ou à l’ombre

Tard le soir

J’exécute mes combles.

La cave se vide

J’étête le grenier

Où dorment les deniers

De mes journées livides.

J’aime mourir la nuit

Avec bon goût

Un peu plus fou d’avis

Chaque matin je me renoue

Au pied du lit

Ma tête dans la vase

Je m’ébahis.


Sentiments de gênes

En pays de l’attitude.

Version longitudinale

D’un chant son reine.


Je suis un prolifique

Sans mentor et notoire

Et mes livres ubuesques

Sont d’ivresses et de rêves.


Ma passion c’est la ruine

Ma boisson livresque

Je fais du bruit pour la rime

Et m’organiste complémentaire !


Sensations légères

Sous la douche

Un savant mélange

D’amour pomme dans la bouche…







Cribas, le
16.12.2007





Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page