Sensation #14 (Si jamais)

        





Si c'était à refaire

Merci pour tout

Écrire le jour peut-être

 

Pour l'écrin de la nuit

Des villes laquées

 

Planer au-dessus

De l'écran de suie

Dont se protègent avec un parapluie

Et quelques pleurs

Leurs vils laquais

 

Si c'était à refaire

Surtout merci

De ne pas oublier

Le nid de fées à faire

La magie à défaire

Si c'était à refaire

Ne pas oublier les oublis

Tirer droit vers les oubliettes

Plutôt vomir au paradis

Qu'un petit pot en enfer

 

Plutôt cervidé

Que cervicales

Se servir à tous les râteliers

Évacuer le soleil des serres

Prendre du feutre sur la gueule

À l'air libre

 

Un grand pas pour sa propre place

Et l'humanité sur son strapontin

 

Tout est sans cesse à refaire

Alors on le refait...

 

Vivre et revivre

Comme on s'efface

A jamais dans la nasse

La pieuvre est sertie

 

 

 

Cribas 06.06.2012


Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page