Musique empruntée à Antonin Dvorak (...encore..?) 9ème symphonie-Adagio-Allegro molto





Une petite touche finale

À l’enfance un bol de chocolat.

Une petite mouche synapse

Et la mort donne son La. (L'ami Mi)


Alors on se fera musique

Afin de brouiller

Le brouhaha du grand cirque,

Sans se touiller.


On évitera les allures.

Que vive n’importe qui !

Et puis par un jour impur

On décidera d’être en vie !


Commenceront les guêpiers

De la mémoire,

Et les guêpières et les escarres

Bientôt. Déjà noires !


Alors on refera la visite,

Sans bafouiller,

Dans le haras du grand cirque.

Sans sourciller.


On s’arrêtera au fumier

Avec une touche de parfum.

C’est avec des cloques aux pieds

Qu’on courra enfin.


On prendra nos dernières dispositions,

Polisson enfin, mais déçu

D’en être à l’ultime mue

Alors qu’on aborde notre pôle position.


Une petite touche finale et…

Aux suivants !

Un dernier bol de café…

Froid devant !



Cribas 30.03.2007