Écoute mon bonheur

Ma joie fastidieuse

De te voir enfin heureuse

De quitter mon cœur

 

Ton absence créatrice

Fait de moi un homme heureux

Plein de travail et de prismes.

Pionnier des amours falciformes

 

Mon sang coule dans la musique,

Mieux qu’enivré des facéties

De tes farandoles fallacieuses :

Tes amours falsifiées.

 

Écoute mon âme qui chante

N’a pas su te faire danser.

Je ne suis aucun chantre

Posant du papier dans ta chambre.

 

C’était pas demain la peinture

Ni l’aventure avec toi

L’art, une jupe sous la ceinture?

Toi, tu déformais ma voie.

 

Écoute mon bonheur

Ma force autonettoyante

Face à ton besoin d’éclaboussures

Pour une rupture épatante.

 

Au fait, je voulais te dire,

Tes amies désarmantes

Ont visité ta chambre,

Au moins pour la moitié, de ma lyre.

 

Amicalement,

Je ne t’aime plus.



 

 

 

Cribas 27.01.2008