Les mauvaises odeurs
Ne proviennent que du nez
Qui les invente
A sa hauteur de vue
Plutôt haute généralement
Surtout pour lui
Qui ne voit pas le vent

Les mauvaises odeurs
Se reconnaissent aisément
Au chatoiement précieux
Qui égaie de son prestige
Une bouche aux contours
Et aux effluves dignes
D'un caniveau purulent

 

 

GILLES MARIE chenot 01.02.2009

 

 

La petite vipère

Ne provient que des intestins

Qui vermifugent

En courant derrière la rue,

Plutôt courte généralement,

La vue de l’éléphant

Qui confond sa trompe

Avec sa plume de bizut.

 

Les crotales boniments

Se relisent par cœur

Sur les boas silencieux

Des touche-pipis par la frise.

Des contours évanescents

Aux lèvres charnues sur la digue

Aucun nénuphar n’est digne

Du gros caca de Gilles-Marie.

 

 

(Cribas 01.02.2009)