Je l’ai attendue toute la nuit

La belle de carnaval

Comme un clown qui s’enfuit

Au beau milieu du bal

 

Je l’ai désirée autant que son beau cul

Il était magnifique son jean

Et pour en rajouter à la rime

Elle avait un putain de petit cul

 

Elle faisait rêver comme un parfum

Elle était libre

Aussi peureuse qu’un matin

Petit déjeuner dans sa fibre

 

Je lui ai servi des corn-flakes

J’étais dérouté

J’ai fait du mieux dans ma flaque

Jouisseur et voûté

 

 

Cribas 22.12.2009