Regardez les fous

Furieux

L’impuissance nue comme un clou

Sur la poésie

 

Observez la genèse du vent

Sans parallèle

Les rimes sentences

Et la faillite qu’elles décèlent

 

Venez boire l’ennui

Le gigantisme du vers

Et sa pluie

Chameau ce dromadaire !

 

Soyons sérieux

Sérieuses

L’horizon des dieux

Est oraison funèbre

 

Lectures improbables

Aux lendemains déjà sans peine

Le facteur des fables

S’est dessiné dès la première veine

 

C’est le feu

Du diable

L’envie redoutable

Racoleuse à souhait

 

L’ennui implacable

Décide de la poésie

Telle la poésie de nuit

Qui est irremplaçable

 

 

Regardez les radoteuses

Sérieux

Elles sont fameuses

Les gentilles des dieux…

 

 

La poésie malfamée

Ecarte les ruelles

Et les cuisses sensuelles

Affamées…



 

 

Cribas 25.05.2010