J'étais l'ami

 

L'âme à tout faire

 

On pouvait tout me dire

 

Ma sagesse entendait

 

Les petits malheurs et les rires

 

Les douleurs et le dernier saphir

 

J'étais l'homme et l'amie

 

Elle venait me voir

 

Pour apprendre à écrire des traités de paix

 

Ou pour entrer en douce

 

Dans l'entrepôt des flingues à la cheville

 

J'étais le fort dans son château

 

Le maître d'armes

 

Le type à la gâchette

 

Qui retournait toujours les balles

 

Du bon côté du barillet

 

J'étais le type à la ceinture sans machette

 

Qui savait de quel bois se chauffait

 

Dans quel bar il était

 

Son amour qu'elle appelait aussi son mec

 

J'étais l'ami

 

Qui en savait trop sur les filles

 

L'âme à tout faire

 

On pouvait tout me dire

 

Même me demander souvent comment ça s'écrit

 

Pour lui

 

Je t'aime.

 

 

 

 

 

 

 

Cribas 02.08.2013