Elle est faite de rien, et de tout à la fois

Elle est fête de tout, sans mes ailes dans les yeux

 

Qu'importe la foi, fuir sa voie est une route barrée,

Elle est veine mille fois, de diamant et de sang

 

Tandis qu’elle se révolte à des millions de volts

On la torture encore, dans tous ses éléments

 

Elle nous prévient sans cesse, et c’est artistique

Ses tornades dessinent son dessein dans le sable

Ses mistrals j’en suis sûr, m'invitent à sa table

Elle est vaine mille fois, et pardonne notre trique

 

Elle est faite de rien, et pour nous à la fois

S'effacera en un rien, l'homme au vide sans fond

Et du sol au plafond, des cieux aux grands fonds

Elle est fête de tout même sans nous fêtera

 

Si Gé une mère, n'aimè-je point ses montagnes?

Si Gé un père, n'est-ce que veines d'un magma?

Si Gé un toit, n'est-ce de tuiles qu'un  amas?

Si Gé une femme, l'enverrai-je droit au bagne?

 

 

Immense et continu

Le continuum

De son immensité.




Cribas 29.09.2016